Thursday, October 27, 2005

Les serpents rencontrent le loup.


FRA:horoscope chinois paru ds le VIF l'Express.
"Période du 22 au 28 octobre 2005: période fructueuse pour le serpent. Il pourrait rencontrer une personne dont l'amitié lui sera précieuse sur le plan professionnel. En fin de semaine, il pourrait aussi avoir l'occasion d'acquérir un objet qu'il désire depuis longtemps. Côté coeur, son partenaire a besoin d'être sécurisé"

L'horoscopes est par prudence (science exacte?) au conditionnel...
Ayant une formation de base d'ingénieur, je n'y crois pas. Et pourtant...
Hier, j'ai rencontré Sylvain Tesson, écrivain, aventurier et conférencier. J'allais voir sa conférence pour apprendre et poser des questions sur la logistique-préparation d'un voyage comme le(s) siens(s). Je vous passe les détails; et je vous dis que de plus d'être talentueux à divers points de vues, j'ai passé un moment très agréable en sa compagnie ainsi qu'avec mon meilleur ami (fan de Sylvain) et sa petite amie. Une après-midi et une soirée d'échanges autour de bonnes bières.

Je en sais point si cela à un rapport avec ma profession qui est encore indéfinie, si l'on peut parler d'amitié... en tous cas si l'horoscope a dit vrai, j'attend encore mon objet désiré: une photo dédicacée de de Britney Spears. Le poumon droit de mon coeur est toujours sécurisé par mon thorax.

ENG: In brief, my chinese horoscope said i would meet someone who'll become a friend and who'll help me professionally. Yesterday, I met and had a long (but not long enough) talk with Sylvain Tesson, French writer who travelled many times accross Asia. I don't believe in the horoscope and by the way i still hav eno idea what job i'll have... so who knows.

Monday, October 24, 2005

Un mot oublié

Ceci est un courrier adressé au VIF l'express, par un lecteur. J'ai adoré son texte:
---
Il y a un mot que j'ai entendu souvent, lorsque j'étais gosse, dans la bouche de mes grands-parents, et que l'on n'entend plus guère aujourd'hui. Il désigne pourtant une réalité que favorise notre société et que nous pratiquons tous de plus en plus, mais sans oser la nommer. Elle est bien présente dans notre vie quotidienne, par exemple sur la route: camions dont le chargement n'est pas recouvert d'une bâche, conducteurs vidant leur cendrier sur le tarmac, voitures garées en double file en face d'un marchand de journaux.
Mais il n'y a pas que sur la route: on la rencontre partout, dans les entreprises, aussi bien privées que publiques, ou dans les écoles, chez les élèves comme chez les enseignants. On appelait cette pratique par son vrai nom au temps où le travail était considéré non pas comme une corvée à réduire absolument, mais comme une contrainte positive qui, indépendamment du salaire, valorisait celui qui s'y adonnait.
Ce temps est sans doute révolu, et c'est pourquoi on a oublié le mot fainéantise.

Sunday, October 16, 2005

End Exhibition.

ENG: Saturday 15 october, 20h25. I close the door talking to the 2 last visitors. They have big smiles, regretting not being able to be there earlier. During a little more than 2 weeks, I showed and and tried to express my 1 year journey in Oceania. Not enough people came, I am very far from being breakeven but people told me i have gold in my hands with my pictures so i'll try to do some conferences to pay back my expenses. Stay tuned on the blog.

FRA: samedi 15 octobre, 20h25. Je referme la porte en discutant avec les 2 derniers visiteurs. Ils ont un grand sourire, regrettant de ne pas être passé avant. Pendant un peu plus d e2 semaines, j'ai montré et essayé d'exprimer les moments de mon périple d'1 an en Océanie. Pas assez de visiteurs, je suis bien de loin de faire une opération blanche mais les gens m'ont dit que j'avais de l'or en main avec mes photos.. je ne suis pas découragé et j'essaierai de monter des conférences pour repaye rmes dettes. Revenez régulièrement sur le blog pour voir la suite.

Thursday, October 13, 2005

Albert Einstein said :

FRA: Il n'y a que 2 choses qui sont infinies: l'univers et la bêtise humaine; et encore, pour l'univers, je ne suis pas sûr!

ENG: There are 2 things that are infinite: the universe and the human stupidity; and still, for the universe, I'm not sure!

Wednesday, October 05, 2005

Please, use your brain, you have one!

ENG: After 1 week of exhibition, I do have this kind of questions after people have read the poster and ask for information:
* What countries have you visited? (all are described on the poster)
* What are the hours? (it's also on it)
* Till what date runs the exhibition? (it's also on it)
* "Euh, is it you on the poster" (I replied YES) "So why are you not in Oceania because on the poster it is written *** Adventure in Oceania, from 28 september till 15 october*** " (The guy became suddenly red, his wife just give him almost a slap, and i said:Good night, you obviously need some sleep)

So please people out there, read text and try to memorise the 20 words you've been reading the past 50 seconds.

FRA: Après une semaine d'expo, j'ai reçu une série de questions de personnes qui venaient de lire l'affiche et demandaient plus d'infos:
* Quels pays avez-vous visités? (c'est écrit sur l'affiche)
* Quels horaires ? Quelles dates (pareil)
* Et aujourd'hui très fort : "Euh, c'est vous sur le poster?" (Je répond OUI) "Alors pourquoi vous êtes pas encore parti car c'est mis que vous êtes un aventurier en Océanie du 28 septembre au 15 octobre ? (on est le 5 octobre pour ceux qui suivent)
Le gars s'est fait donné un coup gentil par sa femme qui haussait les yeux, puis il devint rouge comprenant sa question. Je lui ai dit: Je crois que vous manquez de sommeil, bonne nuit.

Donc SVP, vous qui me lisez et les autres (ca va être dur s'ils ne me lisent pas) apprenez à lire et retenir un peu les 30 derniers mots que vous venez de lire pendant les 50 dernières secondes.

Sunday, October 02, 2005

Expo beginning.

ENG : A few visitors came, in fact only friends and family, but all were surpised by by the pictures, some spent over 2 hours and others are coming back because there was so much to see.

FRA : Peu de visiteurs, en fait que des amis et famille pour l'instant, mais tous enchantés par les photos, certains étant restés plus de 2 heures et d'autres se disant qu'il fallait revenir puisqu'il y avait tant de choses à voir.