Monday, October 24, 2005

Un mot oublié

Ceci est un courrier adressé au VIF l'express, par un lecteur. J'ai adoré son texte:
---
Il y a un mot que j'ai entendu souvent, lorsque j'étais gosse, dans la bouche de mes grands-parents, et que l'on n'entend plus guère aujourd'hui. Il désigne pourtant une réalité que favorise notre société et que nous pratiquons tous de plus en plus, mais sans oser la nommer. Elle est bien présente dans notre vie quotidienne, par exemple sur la route: camions dont le chargement n'est pas recouvert d'une bâche, conducteurs vidant leur cendrier sur le tarmac, voitures garées en double file en face d'un marchand de journaux.
Mais il n'y a pas que sur la route: on la rencontre partout, dans les entreprises, aussi bien privées que publiques, ou dans les écoles, chez les élèves comme chez les enseignants. On appelait cette pratique par son vrai nom au temps où le travail était considéré non pas comme une corvée à réduire absolument, mais comme une contrainte positive qui, indépendamment du salaire, valorisait celui qui s'y adonnait.
Ce temps est sans doute révolu, et c'est pourquoi on a oublié le mot fainéantise.
Post a Comment