Thursday, September 18, 2014

Simone Moro in Ghent

EN: It was a real pleasure to meet Simone Moro in Ghent tonight. He did a lecture that was beyond most of the talks I have attended. He did an interesting introduction for the audience who is not aware of what is Exploration. Like he said, exploration is not only in the outdoors, but I won't reveal much more, just listen to him if you have the opportunity one day. Of course he showed a bit of his experience as mountaineer with a focus on his last winter ascent, illustrated by the film COLD which is the 3rd time I saw but always good to watch. One sentence I thought was striking if you are aiming at a world first/record (in whatever discipline) and someone else is also on it: "Every minute you don't train, is a minute given to the competitor". I agree!
However, for those who know me, I have a different approach as I have no time for training as I have no sponsors to pay me so my time is devoted to preparations. I do some expeditions in seldom visited iconic places and find a creative way to make a genuine world first. Even if the no or very few hours of training, I've been good in preparations, risk management and found the solutions that made difficult challenges possible for me. I've only failed once but learnt so much (perhaps even more than if I had succeeded) that I hope to make it on my second attempt, when ready.

FR: Ce fût un réal plaisir de rencontrer Simone Moro à Gand ce soir. Son intervention allait bien plus loin que la plupart des présentations auxquelles j'ai assistées. Son intro était intéressante surtout pour le public non habitué au monde de l'Exploration. Comme il l'a dit, l'exploration n'est pas uniquement à l'extérieur mais j'en dit pas plus, allez l'écouter si vous en avez l'occasion. Evidemment il a illustré ces expéditions d'alpinisme avec un accent sur sa dernière hivernale illustrée par le film COLD. Ce fût la troisième fois que je le voyais et c'est toujours aussi bon. Une phrase m'a interpellée si vous visez une première ou un record (peu importe la discipline) et que quelqu'un d'autre vise le même objectif: "Chaque minute où vous ne vous entraînez pas, c'est une minute donnée à l'adversaire". J'approuve.
Cependant, pour ceux qui me connaissent, j'ai une approche différente puisque je n'ai pas le temps de m'entraîner car sans sponsors pour me payer, mon temps est pour préparer. Je choisis de fire des expéditions dans des endroits peu visités et quand-même iconiques et je trouve une façon intéressante de réaliser une première. Je suis bon en préparations, gestion du risque et je trouve la solution qui me permet de rendre un challenge difficile possible pour moi. J'ai échoué une fois mais j'ai appris tellement (probablment plus que si j'avais réussi) que je crois réussir à ma deuxième tentative, quand je serais prêt.

Post a Comment